blog cuisine bio

Mes livres  -  Newsletter  -  Consulting culinaire  -  Presse

18 décembre 2016

La bûche mimosa - Génoise sans gluten

Pour les fêtes, j’ai invité la couleur et les fruits du soleil dans ce dessert parfumé à la vanille rehaussé d’une pointe de zeste de citron.
Le curcuma teinte la génoise sans gluten tandis que la crème pâtissière classique est remplacée par une émulsion de mangue et d’huile de coco (sans beurre ni crème).


La génoise à la farine de riz complet est plus fragile à manipuler qu’une version classique au blé, aussi je vous conseille vivement d’utiliser un papier cuisson et de procéder très rapidement pour rouler le gâteau. Réservez au frais plusieurs heures pour que la garniture de crème prenne une texture fondante et, régalez-vous !
Bonnes fêtes à tous...

Lire la suite du billet...

2 janvier 2016

Galette des rois sans gluten sans œufs à la châtaigne

Pour varier le plaisir des galettes des rois sans gluten, j'ai choisi de concocter un fourrage qui mêle les parfums de l'amande, de la châtaigne et du zeste d'orange.
J'ai utilisé une pâte feuilletée sans gluten toute prête (rayon frais bio) et ma recette est sans œufs.


Bien entendu, ce fourrage s'apprécie également avec une pâte feuilletée traditionnelle.

Pour une petite galette des rois sans gluten sans œufs
(plat de 20 cm de diamètre pour 4 parts)
250 g de pâte feuilletée sans gluten
70 g de purée d’amande complète
70 g de crème de châtaigne (déjà sucrée)
20 g de poudre d’amande
6 cl de crème végétale liquide (au choix : amande, millet...)
4 gouttes d'huile essentielle bio d'orange zeste

Coupez la pâte en deux : une grosse moitié pour le dessous de la galette et une petite moitié pour le dessus de la galette.
Étalez la pâte pour garnir un petit plat à tarte chemisé en la faisant remonter sur les bords.
Préparez un autre disque de pâte qui sera à poser sur la garniture.
Dans un bol, mélangez la purée d’amande complète avec la crème végétale liquide, ajoutez l'huile essentielle d'orange, la crème de châtaigne et la poudre d’amande.
Versez cette crème au milieu du fond de tarte et placez la fève.
Posez le disque de pâte feuilletée, appuyez légèrement pour que la crème s’étale en couche plus mince vers les bords que vous soudez avec du lait végétal.
Tracez des croisillons en fendant légèrement la pâte de la pointe d’un couteau.
Pour que la galette dore un peu plus, vous pouvez la badigeonner avec 2 c. à s. de crème végétale liquide mélangées à une pincée de sucre de canne complet.
Faites cuire cette galette environ 30 minutes dans un four préchauffé à thermostat 6 (180 °C) (si vous avez choisi une pâte feuilletée sans gluten, la cuisson doit démarrer à four chaud), dès que la galette dore et gonfle, baissez à thermostat 5 (150 °C).


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes à la purée d'amandes du blog.

11 décembre 2015

Bûche de Noël vegan et sans gluten - Bûche de châtaigne aux fleurs d’épices, crème pralinée à la cardamome

Cette bûche vegan se prépare à l'avance, au moment de servir il ne reste plus qu'à la saupoudrer avec un mélange de fleurs et d'épices (Aromandise en magasins bio qui contient des pétales de rose et de bleuet, des fraises et framboises séchées, de la vanille...) ou d'éclats de cacao cru.


Sans gluten ni œufs, sans lait ni crème, ce dessert pourtant gourmand permettra à tous de terminer le repas sur une note légère et digeste !
La cannelle ou la cardamome peuvent être remplacées par de la vanille ou quelques gouttes d'huile essentielle de mandarine.

Bûche vegan de 6/8 parts (à préparer la veille)
Pour un moule à cake de 7 x 23 cm
25 cl de lait de riz
2 g d’agar-agar en poudre
1 c. à c. d’arrow-root ou de fécule de maïs
300 g de purée de châtaignes nature non sucrée
100 g de chocolat noir à 70 % de cacao
1 c. à s. de sucre de coco ou de sucre de canne complet
1 c. à c. de cannelle en poudre
1 à 2 c. à s. de fleurs d’épices pour chocolat

Délayez l’arrow-root et l’agar-agar avec quelques cuillerées de lait de riz, puis versez-le en totalité.
Remuez sur feu doux jusqu’à ce que le lait soit chaud.
Ajoutez la purée de châtaigne, le sucre, la cannelle et le chocolat en morceaux.
Mélangez avec une fourchette pour bien délayer la purée de châtaigne souvent compacte.
Laissez frémir pendant 2 minutes.
Graissez le moule à cake avec quelques gouttes d’huile végétale (utilisez un plat en porcelaine ou en verre, la préparation se démoulera plus facilement) et versez la purée de châtaigne au chocolat.
Placez au réfrigérateur une nuit.

Crème pralinée à la cardamome
2 c. à s. de sucre de coco ou de canne complet
20 cl de crème végétale liquide (amande, avoine, soja... selon tolérance)
1 c. à s. de purée de noisettes
2 pincées de cardamome en poudre

Le lendemain, préparez la crème pralinée à la cardamome en versant dans un bol le sucre de coco et la purée de noisette.
Délayez en incorporant peu à peu la crème végétale liquide de votre choix, remuez bien pour que le sucre fonde.
Ajoutez la cardamome et réservez au frais.

Démoulez la bûche et saupoudrez-la de fleurs d’épices.
Dans chaque assiette à dessert, nappez les tranches avec la crème pralinée à la cardamome.



Version sans chocolat !

Bûche vegan à la crème de châtaigne de 4 parts (à préparer la veille)
300 g de purée de châtaignes nature non sucrée
60 g d'huile de coco vierge
25 g de sucre de canne complet ou de coco
1 c. à s. de caroube (+ 1 pour la déco)
1/2 gousse de vanille
4 gouttes d'huile essentielle bio d'orange douce
décoration : 4 pincées de cannelle en poudre, 1 bâton de cannelle, 1 rondelle d'orange confite

Faites fondre l'huile de coco dans une casserole placée sur feu doux.
Ajoutez la purée de châtaigne, le sucre, la vanille (grattez la gousse de la pointe d'un couteau) et la caroube.
Mélangez énergiquement pour intégrer l'huile de façon homogène à la crème. Parfumez avec les gouttes d'huile essentielle d'orange.
Retirez du feu et laissez refroidir.
Remuez de nouveau et placez au réfrigérateur au moins une heure pour que le mélange prenne une consistance de pâte épaisse.
Déposez la pâte en long au milieu d'une assiette rectangulaire et, à l'aide d'une spatule, façonnez-la en forme de bûche.
Lissez avant de tracer des traits de la pointe d'une fourchette pour simuler l'écorce d'une bûche de bois.
Mettez la caroube et la cannelle en poudre dans une petite passoire et saupoudrez la bûche en débordant largement sur l'assiette.
Décorez en déposant le bâton de cannelle, la gousse de vanille et la rondelle d'orange confite que vous regroupez en les faisant se chevaucher.
Vous pouvez également utiliser de mini meringues à la vanille ou d'autres petits décors de Noël !


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien avec ses 300 recettes créatives.
Un véritable guide pour cuisiner en fonction de vos intolérances alimentaires ou suivre le régime Seignalet.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes à la purée de noisettes du blog.

23 décembre 2014

Bûche crémeuse chocolatée au délice de châtaigne

Du chocolat, de la crème de châtaigne, de la purée de noisette... et un ingrédient mystère composent cette bûche fondante à préparer la veille pour lui laisser de temps de figer.
Une recette sans gluten, sans œufs ni lait.


J'ai concocté cette recette de dessert de Noël pour La Vie Claire : Bûche crémeuse chocolatée au délice de châtaigne.

Pour visualiser la recette depuis un appareil mobile, se connecter avec le navigateur configuré en "mode ordinateur".


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

14 janvier 2013

Galette des rois sans gluten, sans œufs, sans lait, à la frangipane

Tout amande, le fourrage façon frangipane est très parfumé grâce au sucre panela et à l’huile végétale de prune qui permet de donner le délicieux petit parfum d’amande amère à cette galette des rois sans gluten et sans œufs.


Ce fourrage à la frangipane s'apprécie également avec une pâte feuilletée traditionnelle.
Nouveauté 2017 : Biobleud propose une pâte feuilletée sans gluten, sans lait ni œufs (recette vegan).

Pour une galette des rois sans gluten à la frangipane (4 personnes)
250 g de pâte feuilletée sans gluten (rayon frais bio)
70 g de purée d’amande complète
50 g de sucre de canne complet panela
20 g de poudre d’amande blanche
6 cl (60 g) de crème végétale liquide (amande ou autre)
1 c. à s. d’huile végétale de prune de Gascogne bio

Coupez la pâte feuilletée sans gluten en deux : une grosse moitié pour le dessous et une petite moitié pour le dessus de la galette.
Étalez la pâte pour garnir un petit plat à tarte chemisé (20 cm de diamètre) en la faisant remonter sur les bords.
Préparez un autre disque de pâte qui sera à poser sur la garniture.
Dans un bol, mélangez la purée d’amande complète avec la crème végétale liquide, ajoutez l’huile végétale de prune, le sucre panela, la poudre d’amande blanche.
Versez cette crème au milieu du fond de tarte et placez la fève.
Posez le disque de pâte feuilletée, appuyez légèrement pour que la crème s’étale en couche plus mince vers les bords que vous soudez avec du lait végétal.
Tracez des croisillons en fendant légèrement la pâte de la pointe d’un couteau.
Pour qu’elle dore un peu plus, vous pouvez la badigeonner avec 2 c. à s. de lait végétal sucré avec 2 pincées de sucre complet.
Faites cuire cette galette sans gluten environ 35 minutes dans un four préchauffé à thermostat 6 (180 °C) (si vous avez choisi une pâte feuilletée sans gluten, la cuisson doit démarrer à four chaud), dès qu’elle dore et gonfle, baissez à thermostat 5 (150 °C).


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes à la purée d'amandes du blog.

10 janvier 2013

Streusel alsacien sans gluten au gingembre confit

C’est à la demande d’une lectrice alsacienne que je me suis penchée sur sa recette traditionnelle pour en faire une version sans gluten.


Sous une couche poudrée et parfumée aux épices se trouve une pâte à gâteau souple. J’ai mis peu de sucre pour laisser la place à des dés de gingembre confit qui ajoutent une note de fantaisie.

Le Streusel
30 g de purée d’amande complète
40 g de sucre de canne blond
30 g de poudre d’amande
20 g de farine de riz complet
1 c. à c. bombée de mélange d’épices pour compote & crumble (Cook - composition : cannelle, vanille, cardamome, badiane, écorce d’orange)
2 c. à s. de gingembre confit détaillé en très petits dés
facultatif : 2 c. à s. d'amandes effilées

Dans un bol, mettez la purée d’amande complète (elle donne plus de goût qu’une purée d’amande blanche), le sucre de canne blond, la poudre d’amande, la farine de riz complet, le mélange d’épices et le gingembre confit détaillé en très petits dés.
Versez tous les ingrédients d’un coup pour mélanger grossièrement et obtenir une poudre avec grumeaux, façon crumble.

La pâte à gâteau (pour un moule à manqué de 21 cm de diamètre)
80 g de purée d’amande blanche
15 cl de lait de riz (ou autre lait végétal)
2 œufs
2 c. à s. de sirop d’agave
150 g de farine de riz complet
1 c. à c. de poudre à lever sans gluten

Dans un bol, délayez la purée d’amande blanche en lui ajoutant peu à peu le lait végétal pour obtenir une crème.
Dans un saladier, mélangez les jaunes d’œufs avec le sirop d’agave, incorporez le bol de crème d’amande blanche, puis la farine de riz complet et la poudre à lever sans gluten.
Montez les blancs d’œufs en neige et incorporez-les en dernier.
Versez la pâte dans un moule à manqué chemisé et étalez par-dessus le mélange façon crumble.
Placez au four à thermostat 5 (150 °C) pendant 15 minutes, puis couvrez avec une feuille de papier cuisson (pour éviter que le Streusel dore trop vite) et baissez à thermostat 4 (120 °C) pour 20 minutes environ.
En fin de cuisson, parsemez le gâteau d'amandes effilées.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes sans gluten du blog.

27 décembre 2011

Gâteau pistache-menthe et chocolat pour la nouvelle année

Je vous souhaite un bon Réveillon et une douce transition vers la Nouvelle Année, avec ce dessert qui signe un repas de fêtes sur une note délicatement mentholée.


Ce gâteau conviendra également aux intolérants au gluten (version avec ganache à la crème d’amande liquide) et aux produits laitiers (la margarine végétale permet d’obtenir un gâteau bien moelleux).

Le gâteau pistache-menthe
160 g de margarine végétale non hydrogénée
200 g de sucre de canne blond
60 g de pistaches en poudre
6 œufs
240 g de farine de riz complet
2 c. à s. rases de poudre levante sans gluten
4 gouttes d’huile essentielle bio de menthe douce

Travaillez la margarine, à température ambiante, avec le sucre.
Mélangez avec la pistache en poudre, les gouttes d’huile essentielle de menthe douce et les œufs, un à un.
Ajoutez en dernier la farine de riz en même temps que la poudre levante sans gluten.
Versez cette pâte dans deux plats rectangulaires de 18 x 27 cm chemisés et placez au four à thermostat 5 (150 °C) pendant 25 minutes environ.
Dès que les deux gâteaux sont cuits, démoulez sur une grille.
Sur l’un des gâteaux encore chaud, déposez 4 à 6 carrés de chocolat et déplacez-les pour obtenir un glaçage.
Laissez refroidir quelques instants puis placez le deuxième gâteau par-dessus.
Tranchez les bordures du gâteau monté pour obtenir un rectangle bien net. Coupez en 6 parts.

La ganache au chocolat
15 cl de crème d’avoine liquide ou 10 cl de crème d’amande liquide
100 g de chocolat noir à 70 % de cacao
pistaches en poudre

Préparez la ganache végétale au dernier moment, en faisant fondre le chocolat noir dans une petite casserole sur feu doux tout en ajoutant la crème végétale liquide.
Patientez quelques instants avant d'étaler généreusement la crème à peine tiède sur chaque gâteau individuel et saupoudrez de poudre de pistaches.


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes sans gluten du blog.

19 décembre 2010

Pour le dessert, une forêt de sapins de Noël

Pour cette présentation en forme de sapins de Noël, j’ai choisi dans mes recettes de gâteaux au chocolat, celle qui conserve le mieux son moelleux.
La farine de châtaigne et le sucre de canne complet apportent leur parfum à ce gâteau. Peu gras, il est à l’huile d’olive et très goûteux en chocolat.
Pour décorer mes sapins, j’ai utilisé de la pistache transformée en poudre et des piques en bois décorées d’une boule rouge.
Bons préparatifs et bons moments en famille !

250 g de chocolat noir à 70 % de cacao
100 g de lait de riz
100 g de sucre de canne complet fin
30 g d’huile d’olive
4 œufs
80 g de farine de riz complet
60 g de farine de châtaignes
1 c. à s. rase de poudre levante sans gluten
décor : une poignée de pistaches décortiquées, 2 c. à s. de sirop d’agave et 3 pincées de cacao ou du miel

Faites fondre les carrés de chocolat dans une casserole placée sur feu doux, avec le lait de riz.
Hors du feu, ajoutez le sucre de canne complet, puis l’huile d’olive et les œufs.
Mélangez bien en ajoutant les farines de riz et de châtaignes en même temps que la poudre levante sans gluten.
Versez la pâte dans un moule à manqué chemisé et faites cuire le gâteau au four à thermostat 5 (150 °C) pendant 45 minutes.

Préparez la poudre de pistaches en les mixant dans un mini-blender.

Une fois le gâteau refroidi, coupez des parts en taillant la base pour obtenir des triangles qui tiennent debout.
Recouvrez la pointe avec du sirop d’agave mélangé à du cacao ou simplement un miel fluide avant de les tremper dans la poudre de pistaches.
Décorez de piques en bois fantaisie et disposez les gâteaux dans un plat pour simuler une forêt qui comptera autant de sapins que de convives !


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au sirop d'agave et des recettes sans gluten du blog.

20 septembre 2010

Gâteau du mercredi, drôles de fruits confits

Un gâteau sans gluten tout tendre, à l’huile d’olive et... aux légumes !
Coupés en petits dés, la consistance de la betterave cuite se confond avec celle d’un fruit confit tandis que la saveur douce du potimarron se destine toujours aussi facilement à une utilisation dans un dessert.
Ces deux légumes sont tout trouvés pour remplacer les traditionnels fruits confits dans un cake !


J’ai ajouté de la pistache pour apporter des éclats de couleur et vous pouvez aussi incorporer des raisins secs blonds.

Gâteau sans gluten pour 4 à 6 parts
2 œufs
100 g de sucre de canne blond
30 g d’huile d’olive douce (parfumée à la vanille)
100 g de farine de riz complet
1/2 c. à c. de poudre levante sans gluten
40 g de betterave cuite
40 g de potimarron cru non épluché
2 c. à s. de pistaches décortiquées non salées

Préparez les "fruits confits" en détaillant en très petits dés la betterave cuite, le potimarron cru non épluché (en utilisant la partie proche de la peau) et en recoupant les pistaches en 3 ou 4 morceaux.
Cassez les œufs pour séparer les blancs des jaunes.
Malaxez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne blond puis, posez le saladier sur une balance pour ajouter les 30 g d’huile d’olive.
Ajoutez ensuite les dés de légumes et les éclats de pistaches, la farine de riz en même temps que la poudre levante sans gluten et, en dernier, les blancs d’œufs montés en neige.
Versez la pâte dans un moule à cake chemisé, le gâteau est volontairement peu épais pour qu’il cuise rapidement et gonfle bien. Comptez 35 à 40 minutes à thermostat 5 (150 °C).


Pour découvrir le potimarron dans tous ses états, les meilleures associations (épices, huiles...), des tours de main et astuces, des conseils de cuisson... feuilletez mon livre Potimarrons, courges et potirons qui présente 40 recettes, de l'entrée au dessert !

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes sans gluten du blog.

31 août 2010

Carré rose aux framboises

L’aspect délicatement glacé de ce gâteau est obtenu grâce à la pulpe de betterave qui monte à la surface lors de la cuisson.


C’est un dessert tout simple qui fait bel effet sur un buffet ou pour terminer un dîner d’anniversaire.

100 g de farine de riz complet
1/2 c. à c. de poudre levante sans gluten
100 g de sucre de canne blond
2 œufs
30 g d'huile d'olive (ou 60 g de margarine végétale non hydrogénée)
50 g de betterave cuite
environ 250 g de framboises

Malaxez le sucre avec les jaunes d’œufs.
Pour la version à la margarine végétale : mettez-la à fondre dans une petite casserole sur feu doux.
Mixez la betterave cuite coupée en dés en lui ajoutant l'huile d'olive (ou la margarine fondue) pour obtenir une purée.
Mélangez ensuite ces deux préparations et ajoutez la farine de riz, la poudre levante sans gluten et les blancs d’œufs montés en neige.
La pâte est d'un beau rose bonbon... Versez-la dans un plat rectangulaire (18 x 27 cm) chemisé et mettez au four à thermostat 5 (150 °C) moins de 25 minutes.
Après cuisson on doit obtenir un gâteau d’environ 2 cm d’épaisseur.
Attention à ne pas le faire dorer de façon à ce qu’il conserve sa couleur rose en surface !
Je coupe le gâteau en 6 carrés, je dépose ces parts dans des assiettes à dessert et j’entoure chaque carré rose de framboises.

Pour colorer les gâteaux vous pouvez également utiliser de la poudre de betterave comme pour mon Gâteau rose dans le livre Cuisiner bio en famille.


Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien avec ses 300 recettes créatives.
Un véritable guide pour cuisiner en fonction de vos intolérances alimentaires ou suivre le régime Seignalet.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes sans gluten du blog.

2 avril 2010

Fondant de chocolat noir au poivre Tellichery et sa crème anglaise à la stévia

Découverte sur le stand Hervé lors d'un salon bio il y a quelques années, la purée de pistache est l'ingrédient vedette de cette crème anglaise sans sucre à la stévia.
Je précise « stévia verte en poudre » (produite à partir de feuilles séchées et broyées), car depuis qu’elle a été autorisée, on la trouve sous forme de poudre blanche et aussi de sucrettes.
Celle que j'utilise dans mes livres est la forme naturelle, la poudre verte de feuilles de stévia broyées qui possède un parfum de réglisse.
Dans cette recette, je l'associe au fondant de chocolat délicatement rehaussé par un poivre aromatique, le poivre Tellichery. Son parfum boisé se marie bien avec les arômes sucrés, les confitures et les plats sucré/salé, je l'ai acheté chez Terra Madre et il provient du commerce équitable avec des petits producteurs du Kerala.


La crème anglaise
2 jaunes d’œufs
1/2 c. à c. de stévia verte en poudre
1 c. à s. rase de farine de riz complet
1 belle c. à c. de purée de pistache
12 cl de lait de riz

Dans une petite casserole, mélangez les jaunes d’œufs avec la stévia en poudre et la farine de riz complet.
En plaçant sur feu doux, diluez avec le lait de riz.
Remuez constamment au fouet, dès que le mélange se transforme en crème, éteignez le feu et versez la cuillerée de purée de pistache qui va fondre comme du beurre.
Si vous aimez une saveur plus sucrée, vous pouvez toujours rajouter un filet de sirop d'agave.
La crème peut être préparée à l’avance. Servie bien froide, elle crée un délicieux un contraste avec le gâteau.

Le fondant au chocolat
100 g de chocolat noir à 55 % de cacao
1 yaourt végétal (ou un flan riz-amande Sojami)
20 g de farine de riz complet
2 blancs d’œufs
des pétales de fleurs (mélange de souci, bleuet et monarde)

Dans une petite casserole à fond épais, versez 2 c. à s. d’eau et posez les carrés de chocolat.
Dès que l’eau est chaude, éteignez le feu. Le chocolat va fondre doucement à la chaleur du fond épais, remuez délicatement et ajoutez le yaourt végétal (ou le flan riz-amande), 2 tours de moulin de poivre noir en grains Tellichery, la farine de riz et les blancs d’œufs montés en neige.
Versez dans un petit moule à tarte chemisé et placez au four à thermostat 5 (150 °C) pendant 15 à 20 minutes.
Le gâteau doit être dégusté aussitôt sorti du four. Lorsqu'il est encore chaud sa consistante est étonnante, très très légère !


Vous pouvez aussi adopter une cuisson dans des ramequins, vous remplirez 4 à 6 petits pots. Ils vont cuire un peu comme des soufflés.


Vous trouverez plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être, dans le livre Bio, bon, gourmand qui vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre entier consacré aux gourmandises saines.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes à la purée de pistaches du blog.

23 mai 2009

Gâteau au yaourt sans gluten façon tarte vanillée

Ce dessert a été inspiré par des souvenirs de vacances dans le Doubs lorsque le gâteau goumeau était un rituel des repas de famille.
C’était une pâte briochée nappée de crème fraîche, un gâteau en forme de grande galette qui nous dégustions à la fin du déjeuner du dimanche et, quand il en restait, le lendemain au petit déjeuner...


Il y a un petit souvenir de ce dessert dans ma recette !
Pour se glisser dans un gâteau, la farine de quinoa mérite d’être entourée avec des ingrédients qui ont eux aussi du caractère. Pour l’équilibre des saveurs, j’ai utilisé de la vanille et du sucre complet pour son puissant parfum mi-caramel mi-réglissé.

La pâte à gâteau sans gluten
80 g de sucre de canne complet
50 ml d’huile d’olive douce
1 yaourt de 125 g de soja nature
2 œufs
120 g de farine de riz complet
40 g de farine de quinoa
1 c. à c. de poudre levante sans gluten

Mélangez le sucre de canne avec l’huile d’olive, le yaourt et les œufs en battant la pâte au fouet.
Puis incorporez les deux farines et la poudre levante sans gluten.
Versez cette pâte dans un moule à tarte chemisé et placez au four à thermostat 6 / 180 °C pendant 15 à 20 minutes.

La crème
2 yaourts de soja ou la même quantité de fromage blanc végétal
2 pincées de vanille en poudre

Pendant la cuisson du gâteau, préparez la garniture en mélangeant les deux yaourts de soja avec la vanille en poudre.

Sortez le gâteau du four et étalez très rapidement cette crème vanillée.
Saupoudrez de 4 à 5 cuillerées de sucre de canne complet de façon irrégulière pour créer un effet marbré.
Placez de nouveau le gâteau au four en réduisant à th. 6 (180 °C) et laissez cuire une dizaine de minutes.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes au quinoa du blog.

18 décembre 2008

Fondant au chocolat sans gluten, parfum de géranium

C'est un gâteau au chocolat à la consistance toute moelleuse grâce à la légèreté de la farine de riz.
Préparez-le dans des mini-moules à savarin et, pour une version élégante, ajoutez un nuage de chantilly à l’ylang-ylang...


Pour 3/4 personnes
100 g de chocolat noir à 70 % de cacao
60 g de margarine végétale non hydrogénée
100 g de sucre de canne blond
2 œufs
30 g de farine de riz complet
1 c. à c. rase de poudre levante sans gluten
2 gouttes d’huile essentielle bio de géranium rosat

Dans une casserole à fond épais sur feu doux, faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux avec la margarine végétale.
Dès que les carrés de chocolat commencent à fondre, retirez du feu et mélangez avec le sucre de canne blond.
Ajoutez les œufs, l’un après l’autre en remuant bien et les deux gouttes d’huile essentielle de géranium.
Mélangez avant de verser la farine de riz et la poudre levante sans gluten.
Versez la pâte dans un petit plat à tarte (diamètre 20 cm) chemisé ou dans plusieurs petits moules individuels.
La cuisson se fait à thermostat 5 (150 °C) en moins de 25 minutes.

Ce gâteau se déguste tiède ou froid.
Si vous appréciez les parfums suaves et exotiques, préparez une chantilly parfumée à l'ylang-ylang (1 seule goutte d'huile essentielle bio d'ylang-ylang suffit pour 300 ml de préparation pour chantilly végétale). Vous pouvez également choisir ma recette de Crème fouettée à l'amande (page 323 du livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs...) qui se transforme en chantilly avec un siphon.


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes au chocolat du blog.

3 décembre 2007

La Bûche de Noël mystère et sa ganache à la menthe, poudre d’étoile

Noël approche, voici mes suggestions pour un dessert agréablement frais et léger, la pâte est une génoise à la farine de riz à laquelle je rajoute du thé matcha en poudre pour lui donner une belle couleur verte.
Le petit goût de thé vert s’équilibre avec la saveur sucrée du chocolat. La ganache est délicatement parfumée avec une huile essentielle de menthe douce.
Pour remplacer le thé matcha, il m’arrive de détourner le jus d’herbe d’orge en poudre de son utilisation habituelle. Si vous le consommez habituellement en boisson, cette fois vous pourrez l’utiliser comme colorant naturel pour obtenir une génoise tout aussi verte, au goût discret.


Sur cette photo c’est une version avec génoise "sans sucre" car, spécialement composée à l'origine pour le site guerir.fr (fondé par David Servan-Schreiber). J’ai utilisé du xylitol, une poudre fine et blanche présentée en pot sous le nom parfois de sucre de bouleau. La génoise au xylitol est particulièrement souple et rebondie.
Cette bûche peut convenir pour les personnes sensibles au gluten si vous adoptez la version au thé matcha et la ganache à la crème de soja liquide.

Bûche pour 6 à 8 personnes

La génoise sans gluten
4 œufs
120 g de sucre de canne blond
ou 4 c. à s. rases (20 g) de xylitol (pour la version "sans sucre")
2 c. à s. rases de thé vert matcha ou du jus d’herbe d’orge en poudre
60 g de farine de riz complet

Cassez les œufs pour séparer les blancs des jaunes.
Mélangez vigoureusement les jaunes avec le sucre de canne ou le xylitol en poudre (version "sans sucre"), ajoutez le thé matcha ou la poudre de jus d’herbe d’orge et ensuite la farine de riz.
Montez les blancs en neige souple avant de les incorporer à la pâte.
Remuez délicatement et versez sur une plaque à four (28 x 38 cm) habillée d’un papier cuisson écologique. A l’aide d’une spatule, étalez la pâte sur une épaisseur d’un centimètre environ.
Placez au four à thermostat 5 (150 °C) pendant 10 minutes puis baissez à thermostat 4 (120 °C) pendant 5 minutes.
La surface doit à peine blondir. Piquez avec une fourchette pour tester si la génoise est cuite.

La ganache
200 g de chocolat noir à 70 % de cacao
30 cl de crème d'avoine ou de soja liquide
4 gouttes d’huile essentielle bio de menthe des champs

1 poignée de pistaches décortiquées non salées

Pendant la cuisson de la génoise, préparez le fourrage :
Faites fondre le chocolat cassé en morceaux dans une petite casserole sur feu doux en ajoutant quelques cuillerées de crème végétale liquide.
Dès que la casserole est chaude, remuez doucement avec une spatule et rajoutez la crème d'avoine ou de soja en plusieurs fois. Pendant cette opération, ôtez fréquemment la casserole du feu tout en continuant d’incorporer la crème végétale liquide, le mélange prend un peu de gonflant et devient brillant. C’est à ce moment-là que vous pouvez incorporer les gouttes d’huile essentielle de menthe des champs, mélangez intimement.
Pour étaler la ganache facilement sur le gâteau, elle doit être tout juste tiède. Certaines marques de crème d'avoine liquide donnent un résultat moins crémeux que d'autres, dans ce cas, laissez la ganache refroidir 15 minutes ou placez-la au réfrigérateur quelques instants pour que sa consistance soit moins fluide.

Préparation de la buche avec la génoise au sucre de canne
Sortez la génoise du four en la laissant sur son papier cuisson.
Patientez quelques instants avant d’étaler la ganache pour que la chaleur du gâteau ne la rende pas trop liquide.
Versez environ la moitié en l’étalant avec une spatule tout en concentrant la ganache sur une zone centrale (car en roulant la pâte, elle va s’étaler sur les bords).
La génoise est assez molle, procédez donc délicatement tout en la décollant du papier cuisson, roulez-la sans trop appuyer en un rouleau un peu large. Si vous serrez trop, elle va peut-être se fendre un peu sur les plis, mais vous pourrez masquer ces petites imperfections atténuées lors de la décoration de la bûche.
Entourez la génoise roulée et fourrée avec le papier cuisson pour la maintenir en rouleau et placez au réfrigérateur au moins deux heures.
Quand la bûche s’est figée, réchauffez le restant de la ganache au bain-marie pour napper entièrement la bûche, travaillez à la spatule pour recouvrir les petites imperfections du roulage qui vont donner du volume à la décoration.
Mixez des pistaches décortiquées dans un mini-blender pour obtenir une poudre fine que vous utilisez en partie pour saupoudrer la bûche.

Préparation de la buche avec la génoise "sans sucre"
Sortez la génoise du four et décollez le papier cuisson écologique.
Patientez quelques instants avant d’étaler la ganache pour que la chaleur du gâteau ne la rende pas trop liquide.
Versez environ la moitié en l’étalant avec une spatule tout en concentrant la ganache sur une zone centrale (car en roulant la pâte, elle va s’étaler sur les bords).
Roulez délicatement la génoise, elle va à peine se fendre un peu sur les plis, c’est sans importance. Utilisez le restant de la ganache pour napper entièrement la bûche, travaillez à la spatule pour recouvrir ces petites imperfections du roulage qui vont donner du volume à la décoration.
Mixez des pistaches décortiquées dans un mini-blender pour obtenir une poudre fine que vous utilisez en partie pour saupoudrer la bûche.

Réservez la bûche au frais au moins 4 heures avant de la déguster.
Une pincée de poussière d’étoile et l’assiette est prête !


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes au chocolat du blog.

23 décembre 2006

BUCHE de NOEL SANS GLUTEN au parfum des îles

Le thème est dans l’air... la bûche de Noël fait partie des conversations gourmandes !

Pour le livre sur la cuisine aux huiles essentielles, notre bûche évoquait les régions de forêts avec l’idée d’une ganache au parfum de sapin… J'avais alors fait appel à l’huile essentielle de pruche pour aromatiser la ganache et lui donner le parfum vivifiant des grands espaces ! Pour rester dans une note verte, nous avions mis du thé matcha pour colorer la génoise.


Pour cette nouvelle bûche, le parfum des îles est apporté par le sucre de canne complet et l'association chocolat-citron. Le fourrage est sans soja ni crème fraîche et la génoise sans gluten !

Joyeux Noël !

La génoise
4 œufs
100 g de sucre de canne complet de l’Océan Indien
60 g de farine de riz complet

Le fourrage
8 gouttes d’essence de citron bio
100 g de chocolat noir à 70 % de cacao
50 g de margarine végétale non hydrogénée

La décoration
50 g de chocolat noir à 70 % de cacao
4 à 6 c. à s. de lait de riz
6 c. à s. de noix de coco râpée

Préparez la génoise :
Cassez les œufs pour séparer les blancs des jaunes.
Malaxez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne complet jusqu’à ce que le mélange éclaircisse.
Ajoutez la farine de riz et mélangez bien avant de rajouter délicatement les blancs d’œufs montés en neige souple.
Versez cette pâte sur une plaque à four habillée d’un papier cuisson.
La pâte est suffisamment fluide et s’étale presque seule sur une épaisseur d’un centimètre environ. Dans mon petit four, je mets à 150 °C (th. 5) pendant 10 minutes puis je baisse à 120 °C (th. 4) pendant 5 minutes. La surface doit à peine blondir.

Laissez refroidir pendant la préparation du fourrage :
Dans une casserole placée sur feu très doux, mettez le chocolat en morceaux avec la margarine végétale. Dès que cela commence à fondre, éteignez le feu et remuez. Même s’il reste des morceaux, à la chaleur du fond épais de la casserole, ils vont finir de fondre. C’est à ce moment-là que vous pouvez ajouter les gouttes d’essence de citron en mélangeant soigneusement.
Attendez une dizaine de minutes pour que le chocolat ne soit pas trop liquide. Versez-le sur la génoise en étalant à l’aide d’une spatule sur la zone centrale (en roulant la pâte, il va s’étaler sur les bords).
Une fois le chocolat étalé, roulez délicatement la génoise tout en la décollant au fur et à mesure du papier cuisson.
Entourez la génoise roulée et fourrée avec le papier cuisson pour la maintenir en rouleau et placez-la au réfrigérateur au moins deux heures. C’est le temps nécessaire pour que le chocolat fige et durcisse assurant ainsi la tenue de la bûche.

Préparez un nappage :
Dans une petite casserole, faites fondre le chocolat avec le lait de riz sur feu très doux. Il ne faut pas hésiter à doser l’ajout de lait de riz pour obtenir une sauce plus ou moins épaisse qui soit facile à travailler selon le décor que l’on veut faire (dessin sur l'assiette, arabesques à la poche à douille...).
Pour terminer, saupoudrez la bûche nappée de chocolat avec la noix de coco râpée. Vous pouvez l'accompagner de gelée passion-mandarine.


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes sans gluten et des recettes au chocolat du blog.

10 décembre 2006

Le moelleux cacao au poivre rose et son cœur groseilles... Un gâteau d’anniversaire surprise !

Une recette préparée spécialement pour un anniversaire :
une pièce montée de petits gâteaux, autant que d’invités… et des bougies à souffler avant que chacun puisse avoir la surprise de croquer dans ces gâteaux qui sont réchauffés d’une pointe de baies roses et dont le cœur est constitué d’un coulant de groseilles.

Une façon de revisiter le gâteau d’anniversaire ! Qui sait, vous préparerez peut-être autant de petits moelleux que d’années à souffler...


Pour 15 gâteaux
15 c. à s. de gelée de groseilles
200 g sucre de canne blond
4 œufs
20 g de cacao en poudre
200 g de margarine végétale non hydrogénée
200 g de farine de riz complet
1 pincée de poivre rose (baies roses)

La veille, j’ai rempli des bacs à glaçons (de forme ronde) avec la gelée de groseilles que j'ai mis une nuit au congélateur.
J’ai choisi une confiture de fruits rouges un peu acidulée pour éviter d’avoir un fourrage trop sucré.

Le lendemain, on malaxe le sucre avec les jaunes d’œufs et on ajoute ensuite le cacao en poudre, la pincée de poivre rose.
Pendant ce temps on peut mettre la margarine à fondre sur feu très doux. Et dans un saladier on bat les blancs en neige.

Dans la pâte au cacao, il faut rajouter en premier la margarine fondue, bien mélanger, ensuite la farine de riz, toujours bien remuer et en dernier on mélange plus délicatement avec les blancs montés en neige.
Je sors la grille du four pour poser mes petits moules (j’ai pris des corolles en papier cuisson) je mets une cuillère à soupe de pâte, je pose un glaçon de confiture au milieu, je recouvre bien avec une grosse cuillère de pâte.
Pour démouler les « glaçons » de gelée de groseilles, je prends une petite cuillère pour sortir les demi-sphères du moule.

On met au four à thermostat 5/6 (150/180 °C) durant 25 minutes environ (j'ai un petit four électrique que je ne préchauffe pas).
On a laissé les gâteaux refroidir sur une grille avant de les démouler et de faire une pièce montée.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au chocolat et des recettes sans gluten du blog.